Un café sous le soleil bleu

09-10-2017 par Martin Lessard

Non non, je ne vais pas vous raconter notre voyage en Grèce de cet été...  Mais j'ai quand même travaillé fort pour trouver un titre qui résumerait mon propos.  Quasiment plus fort que pour le projet en tant que tel dont je veux vous entretenir.  Ceux qui me connaissent savent que j'évolue chez un client qui m'offre la possibilité de mettre à jour mes connaissances Java.  C'est un peu comme la saucisse Hygrade; plus on en fait, plus on a le goût d'en faire.  Disons que c'est depuis que mon collègue Grégoire m'a présenté IntelliJ que j'ai eu la piqure.  Eclipse...... juste de penser à l'ouvrir ça enlève le goût de travailler, c'est rien pour aider un gars (ou une fille ben sûr) à passer de l'autre côté de la Force (notez que je n'ai pas spécifié lequel est le côté obscur....).  Bref, comme je baigne dans le Java depuis plus d'un an, je cherche à approfondir mes connaissances.  Et comme notre plateforme cloud de prédilection chez Levio c'est Azure pour l'instant, j'ai décidé de faire un projet d'héberger une application Java (Un café) dans Azure (sous le soleil bleu).

J'avais vraiment l'impression que j'en aurais pour quelques soirées.  Mais franchement, j'ai été surpris de la facilité avec laquelle ces technologies cohabitent bien.  Tout d'abord, j'ai utilisé Spring initializer qui permet de produire une base de projet spring boot avec différentes dépendances.  Ça support des projet Java, Groovy et même Kotlin (non mais y en as-tu des patentes quand on sort de chez Microsoft.....).  De mon côté, j'ai ajouté la dépendance Activiti parce que je voulais voir comment je pourrais faire une solution pour un BPM interne chez Levio et que je connais un peu Activiti de par mon projet actuel.  J'ai tout simplement ajouté un processus BPM à la solution de base puis compilé le projet dans un jar, sans ajouter de code pour l'instant.  Direction le portail Azure pour instancier un App Service avec Java et Tomcat et utilisation de la console Kudu pour uploader mon jar ainsi qu'un web.config spécifiant quel jar doit être exécuté et c'est tout!  L'application s'exécute sans plus de tracas.  Évidemment dans une solution complète, la compilation du projet et le déploiement du jar se feront à l'aide des processus de build et de release et le service sera instancié par un ARM template.

Je pense que c'est pas un secret que Levio est la boîte de développement par excellence pour toutes les technologies Microsoft.  Depuis quelques années, la pratique Java est en augmentation constante parmi nos collègues.  En fait, Levio pense pragmatique; le bon outil, la bonne techno pour régler le besoin d'affaires!

Étiquettes : technologie

Comments powered by Disqus
back to top